Exemple

Je suis allée au 34e congrès de l’R des centres de femmes du Québec

L’R, c’est le regroupement provincial des centres de femmes du Québec. C’est aussi le plus grand réseau féministe d’action communautaire autonome de la province. Le 12 juin dernier, c’était 300 féministes qui convergeaient à Rimouski pour ce rendez-vous annuel.

C’était ma 2e expérience du congrès de l’R. J’y étais allée la première fois en 2010 avec l’équipe du Centre de femmes l’Essentielle de Beloeil et j’avais adoré ça. De toutes nouvelles perspectives s’ouvraient à moi grâce aux belles rencontres que je faisais, aux ateliers offerts et à mes compréhensions renouvelées des enjeux du réseau.

J’avais hâte de pouvoir y retourner, et maintenant que je suis entrepreneure et donc autonome de mes décisions, j’avais la possibilité de le faire. Et j’y suis retournée avec l’équipe de l’Essentielle, vu que je fais un peu partie de la famille. Et il faut dire que c’est une chance d’être accompagnée par JC, la coordonnatrice, qui est une vulgarisatrice hors pair pour nous aider à bien comprendre les dynamiques et les enjeux observés lors de l’assemblée générale annuelle.

Une année marquée par le mouvement #moiaussi

Après une dernière année aussi mouvementée, il fallait s’attendre à ce que tous ces mouvements de dénonciation aient des impacts sur les centres de femmes. En effet, de plus en plus de femmes osent maintenant parler et s’adresser à cette chose-là peut grandement éprouver et déstabiliser. Elles ont donc besoin d’un réseau qui pourra les soutenir dans cette étape cruciale.

Les centres de femmes ont toujours été des lieux de support communautaire, et le deviennent encore davantage lors d’événements sociaux qui nous dépassent comme ceux-ci. Les travailleuses des centres sont donc encore plus sollicitées au niveau de l’intervention individuelle, communautaire et sociale. Et comme leur financement n’a cessé d’être coupé dans les dernières années, elles manquent cruellement de ressources.

Une approche corporelle pour accompagner ces femmes

À Mon Âme Danse, on se donne pour mission de favoriser le développement et le maintien d’une saine relation personnelle, corporelle et sociale par la pratique de la danse. J’ai donc l’audace de croire très fort qu’une approche comme la nôtre peut proposer des outils concrets pour aider les femmes à se reconstruire une estime de soi et aller vers un mieux-être après avoir vécu de la violence ou des agressions à caractère sexuel.

J’ai accompagnée quelques-unes d’entre elles dans les dix dernières années et j’ai pu assister à de beaux moments de reprise de pouvoir. Le fait d’aller dans le mouvement, dans l’action, dans son corps, devient un moteur assez puissant pour transformer les traumatismes.

Un magnifique réseau

J’ai pu observer dans cette grande salle nous réunissant toutes, beaucoup d’énergie, de bienveillance et de détermination à continuer les nombreuses batailles à mener. Ne serait-ce que pour le boost de motivation que ça m’a donné, mon déplacement en aura valu largement la peine.

J’ai aussi pu rencontrer plusieurs femmes inspirantes qui m’ont donné envie de travailler avec elles.

J’affectionne particulièrement les centres de femmes parce que leurs valeurs et leur approche me rejoignent énormément. C’est pour cette raison que je développe avec cœur ce réseau.

Tu as envie de venir explorer une pratique de mieux-être par la danse et le mouvement ? Tu peux aller voir les prochains ateliers offerts ici.

 

Quelques participantes nous parlent de leur expérience des ateliers de Mon Âme Danse :

 

 

J’ai préparé une série spéciale de mes meilleurs trucs pour prendre soin de soi, de son corps et de sa santé mentale. Des trucs différents et simples à utiliser tirés de ma pratique professionnelle 🙂

 

 

Pour les recevoir

Adresse courriel



 

Suivre Mon Âme Danse sur Facebook.

Sur Instagram.

J’aime beaucoup lire vos commentaires 🙂

26 juin 2018

Catégories: Billet

Facebook Twitter Google LinkedIn Pinterest Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.