Mardi soir je donnais le dernier atelier de la session hiver 2018 au Centre de femmes l’Essentielle de Beloeil. Quelle magnifique session! Quel magnifique groupe de femmes!

Ça fait déjà 7 ans que j’offre des ateliers à l’Essentielle et c’est toujours un immense bonheur. L’équipe du centre a su créer une ambiance et une culture de respect, de bienveillance et de solidarité, ce qui en fait un lieu de rencontres et d’échanges très riche et formateur. J’adore m’y retrouver chaque semaine pour faire voyager les femmes dans leur corps.

Prendre soin

Cet hiver le thème abordé était le « prendre soin » : prendre soin de son corps pour prendre soin de soi. Nous avons exploré le corps dans le mouvement pour identifier les zones d’inconforts, nos limites, nos besoins, ce qui avait besoin d’être libéré ainsi que les lieux vivants en soi. Nous avons tenté par plusieurs moyens de faire taire le mental pendant ces deux heures hebdomadaires pour laisser la place au corps de s’exprimer librement et de nous surprendre. De nous montrer ce qui avait besoin de notre attention à ce moment-là.

Le voyage se fait à travers différentes propositions ainsi que sur une variété de musiques qui nous aide à explorer diverses ambiances. Un maximum de conditions est réuni pour permettre au corps et à l’esprit de se sentir en confiance pour s’ouvrir et se laisser aller. Et surtout, le groupe devient un acteur principal dans notre propre engagement face à soi-même. La force du groupe devient en fait vitale au processus individuel et collectif. Il devient un précieux allié facilitant l’écoute et le partage en offrant un soutien inestimable à chacun de ses membres.

Contacter le beau et le moins beau en soi

Nous avons pris un moment mardi soir pour clore cette belle session et nommer ce qui avait été présent pour nous durant ces 9 semaines d’ateliers. Une des filles m’a fait réfléchir. Ça doit faire 3 ou 4 sessions d’ateliers qu’elle fait avec moi à l’Essentielle et elle nous partageait que ça avait été plus difficile pour elle cet hiver. Ses précédentes expériences lui avaient permis d’expérimenter une grande ouverture en elle qui lui avait été fort bénéfique. Par contre, cet hiver, elle faisait face à plus de blocage en elle. Elle se demandait si c’était normal de rencontrer des difficultés après un certain temps.

En fait, mon hypothèse c’est qu’explorer son corps par le mouvement et la danse nous met en contact avec plus de soi, donc inévitablement, avec notre état du moment. Ce qui a besoin de notre attention est ainsi porté à notre conscience avec un peu plus d’insistance. Mais comme nous n’avons pas nécessairement envie de faire face à ces émotions, ça crée de l’inconfort.

Le défi : s’accueillir

Le défi à ce moment-là, c’est d’accueillir les sensations et d’accepter de ne pas être dans un meilleur état. De laisser la place à ses émotions d’exister sans jugement. Et dans ce lieu sécurisé c’est l’occasion idéale d’expérimenter cette chose-là. On apprend ainsi à créer un ancrage concret en soi pour pratiquer l’acceptation dans son quotidien.

J’étais vraiment très heureuse de recueillir les témoignages des participantes. Je suis si émue de mesurer les bienfaits de cette pratique que j’ai créée il y a 10 ans, qui continue d’évoluer et qui gagne en profondeur.

Je pense avec affection à cette autre participante qui se retrouvait pour la première fois de sa vie et avec étonnement dans un contexte féminin, entourée de femmes. Ce fût pour elle l’occasion inattendue de rencontrer le féminin en elle.

Je pense à ce sentiment généralisé de gratitude pour le temps pris pour soi, mais surtout, pour prendre soin de soi, alors que notre attention est habituellement portée vers les autres.

Je pense à ce sentiment partagé de plaisir de se retrouver dans un groupe intergénérationnel de femmes. Les plus âgées apprécient de se connecter à l’énergie des plus jeunes et les plus jeunes de bénéficier de l’expérience des plus âgées. C’est si beau.

Ce matin je suis remplie de joie et de gratitude pour poursuivre le développement de mon entreprise.

Mon âme danse 🙂

Des participantes nous parlent de leur expérience avec Mon Âme Danse :

Tu as envie de venir explorer une pratique de mieux-être par la danse et le mouvement ? Tu peux aller voir les prochains ateliers offerts ici.