Example

Journée internationale des femmes 2018

Je suis née en 83
Ma mère en 63
Ma grand-mère en 23

Trois générations / trois articulations
Trois genres de permissions
Inexistante pour l’une
Conditionnelle pour l’autre
Irrégulière pour la petite dernière

Quand ma grand-mère est née, en 23
On créait une section « ménagère » à l’école
On pourra même, si on veut prendre son envol
Poursuivre ses études désormais
À l’École Ménagère Supérieure s’il vous plaît
Et pour couronner le tout
S’inscrire dans un programme universitaire
En « Art Domestique » et se taire

Quand ma mère est née, en 63
Tient dont, première grève des infirmières au Québec
On est loin d’avoir réglé cette prise de bec
On leur fait porter tout le poids de la protection du public
Mais ya juste un petit hic
Pendant que nos minissss réfléchissent
Nos ressources s’essoufflent

L’année de ma naissance, en 83
L’agression sexuelle entre conjoint
Est reconnue criminelle enfin
Mais avant mon arrivée sur terre
Porter plainte pour viol contre son partenaire
Une femme ne pouvait guère

Avant 83
Si elle voulait porter plainte pour viol
Contre un autre homme
Il devait y avoir confirmation d’un témoin
Parce que c’est ben certain
Une femme, ça délire hein!

Et si la victime était un homme
Pas besoin de témoin
De sa parole on ne doutait point

Se méfier des femmes qui se disent victime d’agression sexuelle
Fait donc parti de notre héritage culturel

Depuis l’année de ma naissance
Il est supposé y avoir concordance
Égalité de traitement
Que l’on soit une plaignante ou un plaignant

Mais dans les faits
On nous reproche le méfait
Pris sur les entrefaites
On est stupéfait
Donc on se méfie, en effet
On le défend
Ce pauvre enfant
Car il est imparfait
Et on la défait
Cette insatisfaite
Sûrement surfaite
Ça doit être de sa faute

Alors oui! Tant qu’il le faudra!
On dénoncera!
On en parlera!
On luttera!

Pour commencer
Pourrait-on cesser
De les nommer « présumées victimes »
Comme si elles n’étaient pas légitimes

Surtout, j’ai toujours pensé
Qu’il fallait avoir des cours pour apprendre à écouter
Au primaire, au secondaire
Au Cégep, à l’université
Et pour tous les employés

Des cours d’empathie
Des cours pour apprendre à se comprendre
Des cours pour apprendre à se parler
Des cours de sexualité

Apprendre le consentement
À nos filles et à nos garçons
L’apprendre concrètement
À nos petits et à nos grands

Soyons les gardiennes et gardiens de la bienveillance
Soyons plus grands que la méfiance
Apprenons à reconnaître nos résistances
Et accompagnons le changement avec éloquence

Hommes et femmes
Unissons-nous
Soyons un nous
Sur le même front
Pour la cohésion

Apprenons à prendre soin
De soi, de l’autre
Tendons-nous la main

Voir la vidéo précédente de Mon Âme Danse.

 

 

J’ai préparé une série spéciale de mes meilleurs trucs pour prendre soin de soi, de son corps et de sa santé mentale. Des trucs différents et simples à utiliser tirés de ma pratique professionnelle 🙂

 

 

 

Pour les recevoir

Adresse courriel

Prénom

 

Suivre Mon Âme Danse sur Facebook.

Sur Instagram.

J’aime beaucoup lire vos commentaires 🙂

mars 28, 2018

Categories:

Example

 

La Fédération des maisons d’hébergement pour femmes m’a donné un beau mandat, celui de leur créer le slam de l’intervenante. Je suis allée rencontrer l’équipe de la Maison Dalauze et j’ai parlé avec la coordonnatrice de l’Arrêt-Source pour me nourrir dans mon processus de création. Je suis assez fière du résultat. Bon visionnement.

Pour vous inscrire à ma chaîne youtube.

 

 

octobre 21, 2016

Categories:

Example

 

J’aime avoir des commandes. Composer un slam pour une organisation était un beau défi. Je suis très fière d’avoir été présente pour honorer le travail de Relais-femmes.

Pour vous inscrire à ma chaîne Youtube.

 

mai 17, 2016

Categories:

Example

 

Quand j’ai découvert que j’avais du plaisir à écrire, j’ai été très attirée par le slam. Il m’a fallu moins de 24 heures pour pondre mon premier texte. J’écris presque toujours un slam comme on pond un oeuf.

Pour vous inscrire à ma chaîne Youtube.

 

 

avril 11, 2016

Categories:

Example

 

Le Centre de femmes l’Essentielle de Beloeil me demandait de créer un slam pour leur 30e anniversaire. J’ai demandé aux femmes de m’écrire en trois mots ce que représentait le centre pour elles. J’ai joué avec ces mots et j’ai ajouté les miens. Voici ce que ça donne. L’événement qui célébrait également la journée internationale de la femme s’est tenu à St-Hilaire le 5 mars 2016.

Pour vous inscrire à ma chaîne Youtube.

mars 5, 2016

Categories: