Je trippe tellement sur le massage yoga-thaïlandais que j’ai décidé de devenir massothérapeute malgré mes deux DEC, mon bacc, ma maîtrise et tout le reste… Je vais donc vous dire pourquoi le massage yoga-thaïlandais est le meilleur massage au monde selon moi 🙂

Le vrai confort

Premièrement, le massage se reçoit sur un matelas au sol, génial non?! Vêtu de linge mou en plus! Donc pas besoin de se glisser maladroitement sous un drap sur une table étroite. Sur le sol c’est super confortable, on peut se déposer sans avoir peur de tomber ou de déborder. C’est aussi beaucoup moins intimidant ou gênant d’être habillé. Juste pour ça, c’est déjà génial!

Mais ce que j’aime particulièrement, c’est que j’ai l’impression de me faire bercer dans ce soin. Le massage commence souvent assis, ce qui permet d’aller dans des postures d’étirement apaisantes ou énergisantes selon les besoins, tout en donnant au thérapeute un meilleur accès à certaines régions du corps qu’on ne peut atteindre aussi facilement, voire pas du tout dans la position couchée.

Le thérapeute manipule doucement les bras, les jambes, la tête, ce qui donne une délicieuse sensation de bercement. Il y a aussi ces sublimes positions sur le côté. On a l’impression d’être confortablement installé dans son lit, tout en recevant un massage en profondeur.

Un profond relâchement

Ce sont les pressions exercées avec les paumes de la main, les pouces, les coudes, les genoux ou les pieds qui permettent de relâcher très efficacement les tensions musculaires. Ces pressions peuvent même être réalisée dans un étirement, ce qui approfondie encore plus le relâchement (vous entendez mes soupirs de contentement?).

En plus du massage, on reçoit également les bienfaits de la pratique du yoga par des étirements en douceur. En plus d’étirer et de tonifier les muscles, le massage yoga-thaïlandais facilite la circulation, soulage les tensions musculaires et les spasmes, stimule le système immunitaire et équilibre les énergies du corps, induisant ainsi un état de calme mental.[1]

Les origines du massage thaï remontent à 2500 ans en Inde et le massage que vous recevrez en Thaïlande sera assez différent de ce que l’on nous enseigne ici. Il n’y a pas de forme normalisée du massage thaïlandais, plusieurs maîtres ont développé leur propre méthode de pratique.

Plusieurs personnes m’ont témoigné d’une expérience assez brute en Thaïlande, mais chez nous la technique s’est adaptée aux normes nord-américaines pour en faire un massage plus adapté et sécuritaire.

La méthode que j’apprends chez Lotus Palm incorpore les principes ayurvédiques, l’attention bouddhiste, l’alignement et l’étirement dynamiques du Hatha Yoga ainsi que le traitement des lignes d’énergie appelées Sen. La méthode s’efforce de créer une chorégraphie fluide caractéristique du tai-chi, ce qui est doux et apaisant autant pour le praticien que pour la personne qui reçoit le massage.

Adapté à mes besoins

En plus de tout ça, le massage s’adapte à mes besoins. Calmant pour apaiser mon système nerveux, énergisant pour me tonifier ou rafraîchissant pour calmer mon feu intérieur, mes colères ou mes angoisses. C’est donc plus qu’un soin physique, ça prend en compte toute ma globalité.

Convaincu ? Génial 🙂 Tu peux même l’essayer pour un temps limité à un prix dérisoire. Toutes les infos ici.

[1] Chow, Kam Thye. Le massage yoga-thaïlandais, Édition du Roseau, Québec, p.17-18.