Exemple

Vidéo pour présenter mes ateliers de danse

Se lancer à son compte, ça veut dire une tonne d’activités variées, comme : écrire des billets de blogue, apprendre à mieux utiliser la technologie, concevoir des vidéos, effectuer des tournages et apprendre à faire le montage. Ceci est donc une toute première vidéo pour présenter mon approche et ce que je propose dans mes ateliers de danse et il y en aura d’autres.

J’avais effectivement envie de vous expliquer ce que je fais et de l’imager aussi. J’espère que vous apprécierez.

Je serais ravie de lire vos commentaires.

Pour vous inscrire à ma chaîne Youtube.

 

 

Dans cette vidéo, je vous parle de moi :

Je m’appelle Noémie Dubuc et en 2010, j’ai créé Mon Âme Danse. Mon parcours artistique et professionnel m’a donné le goût de marier mes deux passions : l’accompagnement de la personne et la danse. J’ai donc complété en 2015 une maîtrise sur cette pratique unique et j’ai donné des ateliers et accompagné des dizaines de femmes en parallèle et depuis ma diplomation.

Ce que je propose dans mes ateliers, c’est un espace pour venir se mettre à l’écoute de son corps et le laisser s’exprimer librement selon ses besoins du moment. C’est pour ça que je n’appelle pas ça un cours de danse, parce que je n’enseigne pas des mouvements ni des pas de danse précis (images de Dirty Dancing). J’invite plutôt le groupe à bouger au travers différentes consignes qui s’apparentent souvent au jeu.

C’est parfois seul, parfois en duo, en trio ou en grand groupe, pour explorer différentes énergies et différentes connexions aussi. Je peux inviter à se connecter à soi-même pour viser une intériorisation, mais la connexion à l’autre ou au groupe vont également permettre une ouverture enrichissante dans l’expérience.

J’essaie toujours de créer un terrain de confiance et de non-jugement pour vraiment se permettre de se laisser aller dans le mouvement. Croyez-moi, je sais à quel point ça peut être gênant et comment c’est engageant de bouger avec son corps devant ou avec d’autres personnes. Si ça t’intéresse, mais que tu te sens trop intimidé à l’idée de venir bouger, ça s’adresse probablement à toi en fait.

Ce que je répète tout le temps lors de mes ateliers, c’est que ce n’est ni la grâce ni la beauté des mouvements qui sont visés. J’invite d’ailleurs souvent les participants à aller dans le disgracieux. C’est fou comme c’est libérateur et que ça aide à sortir de sa tête.

J’aurais tellement plus de choses à dire, donc je vais vous préparer d’autres vidéos pour vous parler de mes thématiques et de ma façon d’accompagner.

À bientôt.

11 octobre 2017

Catégories: Vidéo

Facebook Twitter Google LinkedIn Pinterest Email